Magic-Flight Launch Box Francais

From Vaporpedia
Jump to: navigation, search

Vue d'ensemble

La Launch Box est un vaporisateur portable fabriqué par Magic-Flight.

  • Type : Conduction et Infra-rouge
  • Source d'énergie : Accumulateurs AA (Nickel Métal Hybride ou, NiMH, de 2000 mAh ou plus)
  • Prix moyen : Entre 99 et 129 Euros
  • Fabriqué : USA, California.
  • Sites web officiel : www.magic-flight.com et www.magic-flight-vaporizer.com
  • Distributeur officiel en France : www.lacentralevapeur.com -
  • FAQ Officiel : www.magic-flight.com
  • Garantie : A Vie
  • Accessoires supplémentaires : pochette en velours, deux accumulateurs nimh 2400 mAH Powerex Imedions, une boite pour les ranger, un chargeur d’accumulateur, deux capuchons pour protéger le coté positif des accumulateurs, une brosse de nettoyage, deux élastiques de voyage, un embout buccale en acrylique, les instructions, un flyer, et une garantie à vie.
  • Surnoms : LB, MFLB, la Launch Box, la Box.

English version is here: http://www.vaporpedia.com/wiki/Magic-Flight_Launch_Box

Utilisation simplifiée :

Bien que le vaporisateur soit livré avec un embout buccale, beaucoup d’utilisateur préfèrent l’utilisé à l’indienne, c'est-à-dire sans cet embout.

  1. Prendre un accu AA NiMH de préférence chargé au max.
  2. Remplir la tranché avec des matières sèches (plus c’est sec et effrité mieux c’est) mais ne les tassez pas trop.
  3. Enfoncez et pousser la pile jusqu’au bout et après à peu prés 3-5 secondes commencez à aspirer assez, voir très lentement.
  4. Aspirez pendant 10 à 20 secondes puis retirer la batterie. N’oubliez jamais ça. Jamais, au risque de ruiner toute votre dose en passant de la vapeur à la combustion. Car sans aspiration la LB monte très vite en température.
    1. Note : Les nouveaux modèles sont équipés d’une petite bague en caoutchouc à l'intérieur afin que la pile ne soit plus en contact quand on arrête de la pousser.
  5. Secouez la Box pour remuer la tranchée entre les inhalations. Bien s'assurer de melanger toutes les 3-4 lattes afin d'etre sur d'exposer toute votre herbe.
  6. Les Connaisseurs utilisent toujours une pile fraichement chargée. Mais vous pouvez aussi utiliser une pile un peu déchargée en adaptant la dose dans la tranchée et votre vitesse d'inhalation. La capacité d’une pile varie en fonction de sa capacité de charge, de sa marque et de son état général. Une pile pleine Powerex Imedion de 2400 mHA donne 4 minutes de chauffe au moins.
  7. Répétez ;)
Attention: La vitesse d'inhalation, et la finesse de votre effritage sont deux facteurs tees important! Plus vous aspirez vite moins votre air chauffe, et plus vous aspirer lentement plus il monte en température.

A propos de cette page :

La plupart des informations sur cette pages ont été compilées à partir de post rédigés par Magic-Flight dans le sujet « The Magic-Flight Box review » sur le forum Fuckcombustion.com.

Cependant certaines indications sont l’œuvre de différents contributeurs. Aucune tentative n’a été faite pour distinguer l’auteur original de ces données. La traduction se veut aussi proche que possible que la VO mais a été adapté au marché français quand nécessaire.


Contents


DESIGN ET FABRICATION

La Launch Box est un vaporisateur par conduction, comment peut-elle être efficace ?

Même s’il est vrai qu’en général les vaporisateurs par convection sont plus efficaces que les systèmes par conduction, cette différence peut être réduite en utilisant certaines techniques, parfois encore plus performantes. Les performances de la LB sont ainsi bien au dessus des vaporisateurs par conduction grâce à 4 principaux facteurs :

  1. La Box produit de la vapeur uniquement sur demande. Pas de perte de vapeur car la machine est resté chaude entre chaque inhalation et donc pas vos herbes ne continuent pas à être vaporisées. Ainsi votre dose peut durer aussi longtemps que vous le souhaitez et vous pouvez vaporiser quand vous le souhaitez sans avoir à attendre ou gâcher de la matière.
  2. La box applique avec précision les caractéristiques du rayonnement infrarouge dans son design. Alors que les designs de conduction pure ont tendance à très mal fonctionner, les vaporisateurs à rayonnement infrarouge (bien que peu commun et très chers) ont tendance à fonctionner assez bien puisque les caractéristique de distribution de la chaleur sont très similaires à celles de la convection pure pour des petites quantités. La box n’est donc pas juste un vaporisateur par conduction, elle a aussi des caractéristiques propres à l’infra rouge.
  3. La LB incorpore plusieurs voies de circulation de la vapeur afin qu’il y est la moins possible de condensation de vapeur. Les vaporisateurs par convection utilisent forcement plus d'énergie afin de bien fonctionner – Et la chaleur doit être absente de la vapeur avant l’inhalation. Toute surface, pipe or chambre à eau, utilisées pour refroidir la vapeur sont aussi des lieux à condensation. La vapeur condensée est de la vapeur perdue ce qui veut dire que plus la pipe est grande plus il y a de perte. Toute partie qui nécessite un nettoyage régulier indique aussi une perte de vapeur. Utilisée à l’indienne la box ne demande que très rarement un nettoyage puisque elle délivre directement la vapeur dans la bouche sans en convertir une partie sous forme de dépôt marronâtre.
  4. Puisque la Box utilise uniquement l’énergie nécessaire pour atteindre la vaporisation (la box est un des vapos les plus efficace au monde d’un point de vue énergétique), l'intérieur de la chambre a été désigne pour assurer le plus simple et efficace forme de mixage : Secouez ! En secouant la box entre chaque latte, la biomasse peut être remélanger de manière uniforme afin d’assurer une chauffe plus uniforme. Le couvercle transparente permet un rapide coup d’œil qui permet de voir si c’est bien mélangé et l’état de vaporisation. De cette façon, une bonne utilisation assure une performance et une efficacité excellente.

En résumé, les essais faits en laboratoire maison ont montré que le LB utilisée de la bonne manière pouvait être presque aussi efficace que le meilleur des vaporisateurs par convection et notablement meilleur que la plupart.

Enfin, il est important de se rappeler que la Launch Box a été conçue pour être pratique – Et non pour être « le meilleurs vaporisateur au monde ». A prix égal, la box délivre plus de vapeur dans plus d’endroit et le plus naturellement. C’est pour ces conditions qu’elle est le mieux.

De plus, à quoi sert un vaporisateur super efficace si on ne peut pas l’utiliser régulièrement ? Si au final vous fumez parce que vous n’êtes pas à la maison et n’avez nulle part ou le brancher (ou que vous n’avez pas envie d’attendre 5min pour qu’il soit à température) alors l’efficacité moyenne est bien basse.

A quelle température la box est-elle faite pour fonctionner ?

La science de la vaporisation nous permet de penser que la température optimale est de 193 degrés Celsius et c’est pour cette température que la box à été désignée. A l’usine la box est calibrée pour être à 193 degrés 4 secondes après le début, étant donné que l’aspiration est constante dans un environnement normal. Par contre la température dans la box est loin d’être constante. Elle change constamment selon la vitesse d’aspiration, et va de 137 (avec une aspiration trop rapide) à 232 degrés (lorsque pas d’aspiration du tout). Ainsi ce qu’essaye de faire Magic-Flight est d’avoir une température qu’on peut stabiliser aisément entre 188 et 204 degrés avec une aspiration moyenne et raisonnable.

Ainsi toute température peut être atteinte, voir même une combustion complète à 233 degrés. La température typique d’utilisation a tendance à être autour de 190-200. Ceci est l’idéal. Les différentes techniques d’aspiration peuvent facilement permettre d’atteindre des températures entre 165 et 210 degrés.

Idéalement, si la box est remplie et qu’une batterie est mise en contact sans aucune inhalation, le contenu doit devenir très marron/noir (et peut-être noir au fond). Nous avons essayé de calibrer la box de façon à ce qu’elle s’arrête 20 degrés avant une réelle combustion.

Si vous remuez/mélangez la box (sans inhaler ou ouvrir le couvercle) pendant ce test, vous aurez une meilleur idée de comment se passe la chauffe. Selon l’état de votre herbe/tabac (si c’est sec, bien effrité ou pas etc…) les conditions suffisantes pour être à la limite de la combustion peuvent être atteinte dans les 30 secondes. Pour la plupart des unités envoyées ce temps pourra être notablement plus long.

Pendant une inhalation normale, la box est assez chaude pour créer une vapeur visible en regardant dans le trou pour aspirer mais ne produira pas un gros nuage de vapeur (elle n’est pas désignée pour ça). Si vous pouvez voir la vapeur en expirant c’est soit de la vapeur perdue soit de la fumée – dans les deux cas cela est à éviter. En réalité, le meilleur teste de la box est ce que l’utilisateur ressent après avoir pris quelques aspirations au bout de trois minutes, et non pas le fait qu’il y ait de la vapeur ou qu’il ne ressente rien dans les 30 secondes. De plus, si après avoir pris plusieurs lattes (en mélangeant la box entre chaque lattes le contenu a devenu bien marron il est alors certain que toute la vapeur possible a été obtenue, et probablement aspirée. Si le contenu est encore plus ou moins vert après plusieurs lattes (pas juste quelques petites pointes de vert) et n’est pas en majorité marron, il est alors possible que la box ne chauffe pas assez (si tel est le cas, regarder l’état de la batterie et/ou aspirer plus doucement).

Y-a-t il une sorte de test que l’on peut faire à la maison afin d’évaluer la température ?

Malheureusement non, les caractéristiques infrarouge font une grande différence, il faut soit un équipement optique spécialement construit (ce qu’utilise Magic-Flight) ou un thermomètre incorporé, or aucune de ces deux options ne sont disponibles pour un usage domestique.

Quels sont les matériaux utilisés pour fabriquer la Launch-Box ?

Du bois de bouleau sélectionné, de l’acier inoxydable (càd le même que celui utilisé dans les poêles à frire), de l’acier cuivré (électricité), couvercle en acrylique (aussi appelé plexiglass) et de l’acier inoxydable pour la clavette (la charnière du couvercle).

Il n’y a pas de soudure (donc pas de plomb). Il n’y a aucun matériel dangereux d’utilisé. Le tube fourni avec est en acrylique et n’est pas obligatoire pour utiliser la box.

Il n’y a aucun agent chimique d’utilisé pour attacher les différents éléments – le processus est purement physique.

Magic-Flight à fait tout les efforts possible pour s’assurer de fabriquer un produit sans risque pour la santé ou de fonctionnement.

Au final, la LB est très résistante (on peut la laisser tomber sans problème, etc…). La seule partie qui soit délicate est l’écran en métal à l’intérieur car le maillage est très fin. D’ailleurs il doit être nettoyé uniquement avec la brosse fournie à cette fin. Si cet écran s’abime (quelque soit la raison) Magic-Flight en assure la garantie et renverra une Launch Box. Cet écran n’est remplaçable par l’utilisateur seul.

Avez-vous considéré l’utilisation de différent bois ?

Magic-Flight utilise du bouleau car ce bois a des particularités qui conviennent particulièrement à MFLB – pas trop du, pas trop tendre. Ce bois est aussi préféré car parmi les bois dur c’est un des plus durable et écologique. Magic-Flight a déjà fait des LB avec d’autres bois par le passé, de l’érable, cerisier, chêne, Koa, et quelques autres bois exotiques. Pour autant, à cause de certaines subtilités du processus de fonctionnement, travailler avec ces bois peut être problématique et couteux..

Les question étant :

  1. Est-ce disponible (niveau écologique, etc…) ?
  2. Est-ce Magic-Flight peut le travailler (outils dispo, bois trop dur…) ?
  3. Y-a-t-il des restrictions ? (limite d’import, espèce protégée, trop poreux….) ?

Il serait donc possible de faire des commandes spéciales mais pour l’instant cela n’est pas d’actualité.

Y-a-t-il une quelconque cire ou autre qu’on peut mettre sur le bois ?

Oui, une couche d’huile sans odeur/médicale de qualité alimentaire peut être apposée pour éviter une décoloration due à la manipulation (graisse humaine). Sans cela, le bois n’est pas traité et est garantie naturel.

Pourquoi ne pas utiliser un autre matériau que le bois comme de la céramique, du silicone ou du Téflon ?

Tout d’abord, car en tant que société, Magic-Flight est responsable de ses actes et qu’il est donc important de prendre en considération l’impact écologique de l’utilisation de certain matériaux. De plus le bois est un matériau quasi parfait pour cette utilisation et représente bien les valeurs collectives de Magic-Flight.

Si on prenait en considération cette question que d’un coté fonctionnel, le téflon ou le silicone pourraient presque fonctionner (le verre et la céramique étant définitivement hors de l’équation à cause de leurs caractéristiques thermique et de leur poids). Mais ces deux produits sont tous les deux synthétique et ont une durée de vie de cent milles années avant leur biodégradation. Avoir une garantie à vie est une chose, mais créer des déchets qui seront toujours là dans plus de 300 ans en est une autre. Le bois est vraiment le meilleur matériau, que ca soit d’un point de vu fonctionnel ou d’un point de vu des valeurs.

Rappelez vous aussi que le besoin de nettoyer complètement la LB est purement psychologique et/ou issu d’un besoin légal, mais que la LB n’a pas besoins, et n’a jamais eu besoin d’être 100% propre pour fonctionner.

Le bois étant organique n’est-il pas poreux par nature ? et donc un milieu favorable au développement de champignons et bactéries ?

Ceci n’est tout simplement pas vrai. Le bois est résistant par nature et empêche naturellement le développement de bactéries, champignons, et moisissures. Tout simplement car le bois a besoin de ces mécanismes de résistance aux parasite afin de pousser en bonne santé. Ainsi chaque espèce d’arbre produit divers huiles et arômes qui lui servent à se protéger et qui donnent des particularités bien précises. Bien sur pas besoin pour Magic-Flight d’ajouter ces huiles puisqu’elles sont naturellement présentent dans le bois et remplissent leur rôle bien mieux que n’importe quel produit que l’on pourrait inventer. Le bois a besoin d’être exposé aux intempéries (vent, pluie, soleil) un laps de temps relativement très long avant de commencer à se dégrader (généralement quelques années). De plus lorsque Magic-Flight rajoute son propre enduit sur le bois, cela ralenti le facteur de dégradation de 10 à 20 fois. Ainsi, avec une utilisation normale la Launch Box devrait être capable de durer pendant une centaine d’année ou plus.

Si vous avez des doutes sur ces données, sachez qu’il y a plein d’études concernant les avantages des planches à couper en bois sur celle en téflon. Ainsi les planches à découper alimentaire en téflon sont des vrais terrains de développement pour les moisissures, champignon et bactéries. Tout simplement car le téflon est inerte et ne fait rien pour empêcher leur développement alors que le bois lui, contient les huiles essentielles qui sont relâcher naturellement pour empêcher ce développement. Ces études ont donc montré que pour la plupart des gens dans la plupart des situations les planches en bois sont les plus saines. Il n’y a que dans des cuisines industrielles régulièrement nettoyées au détergeant que les désavantages du Téflon peuvent être temporairement annulés.

Magic-Flight a-t-il déjà pensé à agrandir l’espace de contact entre la tranchée et l’herbe ?

Oui ils ont essayé plein de fois, et il se trouve que la forme, la taille et les angles d’orientation sont tous très important. Et aussi surprenant que cela puisse être ces différents aspects font que cet espace de contact n’est pas si déterminant que ça. Ceci est à mettre en rapport avec le fonctionnement des infra rouge et les divers angles d’orientation interne. Relation qui assez compliquée à expliquer.

Pourquoi n’y a-t-il pas d’interrupteur on/off sur la LB ?

Plusieurs raisons à cela :

  1. Pour garder un prix entre 99euros (hors frais de port) et 119 euros.
  2. Car installer un bouton aurait trop d’effet secondaire négatif sur le design et utiliser de l’électronique aurait été encore pire.
  3. Pour une question de sureté. Par exemple, le LB utilise un courant assez élevé (plus de 5 amp) ET doit être petite. Ce qui veut dire qu’un simple bouton qui est de qualité est plus couteux qu’on ne pourrait penser (quelques euros et non quelques centimes). De plus malgré la diversité des composants existants il y a peu d’interrupteurs qui feraient l’affaire (petit implique un courant faible et pour un courant fort c’est grand).

Par ailleurs Magic-Flight a prévu une solution via l’installation d’une « pushback ring », petite bague de caoutchouc placée au fond du trou pour la batterie (et qui peut être enlevé avec une pince à épiler si envie) et qui joue le rôle d’interrupteur à pression. Ainsi c’est la partie arrière de l’accumulateur qui joue ce rôle. Enfoncer la pile complètement déclenche la chauffe et relâcher la pression l’arrête.

Quel est le rôle de la petite lumière ?

Elle vous permet de vérifier que la pile est bien en contacte et donc que le processus de chauffe est enclenché, et sa puissance vous donne un indice sur l’état de charge de la pile car la lumière faiblit en même temps que la pile.

Vous pouvez voir cette lumière si vous regardez directement dans le trou pour aspirer ou dans l’embout buccal si vous en utilisez un.

Où se trouve l’appel d’air ?

La rainure fine de la face supérieure qui va de la tranchée à l’anneau de contact négatif est le trou d’arrivé d’air. Ceci n’est pas une option, il est nécessaire au bon fonctionnement de l’unité.

Est-ce que l’anneau de contact en cuivre est supposé rentrer dans le trou pour la pile ?

Oui, c’est pour faire le contact négatif avec la batterie. Ceci fait partie du design et doit être bien en contact avec la batterie.

Y-a-t-il un risque de toxicité du cuivre à force de le chauffer ?

Magic-Flight ne se permettrait pas de dire qu’il n’y a aucun risque pour la santé si ce n’était pas prouvé et appuyé par des évidences physiques. Ils ont fait autant de recherche qu’ils ont pensé nécessaire afin d’assurer la sécurité de l’utilisateur. Ainsi à moins que quelqu’un ne puisse prouver le contraire ils continueront à dire qu’il n’y a rien à craindre. Ceci dit chacun est encourager à faire ses propres recherches et expériences et Magic-Flight accueillera avec un intérêt certain tout type de données scientifiques concernant ce sujet. A ce jour tout tend à montrer que les températures en jeu sont bien trop basses pour créer un quelconque danger.

Est-ce que le fond de la tranchée a une teinte bruni quand la box est neuve ?

Oui – MF utilise une nouvelle technique pour tester la calibration de chaque unité et la teinte est donc normal.

Mon numéro de série est XXXXX. Est-ce en relation avec le nombre d’unités produites.

Le chiffre est non séquentiel. Il contient des codes pour le contrôle qualité qui nous permettent d’identifier un lot au cas o^un problème de qualité apparaitrait dans un lot donné. MF est récemment passé a des numéro de 6 et 7 chiffres. Les LB des premiers temps comportant 4 chiffres. Il n’y a donc pas de box numéro 1, désolé. Il n’y a pas non plus de box a 1 ou 2 chiffres. Ce n’est pas sur non plus qu’il y en ait à trois chiffre et s’il y en a elle sont devenus des collectors. Certains numéros ont aussi été réservés.

Pourquoi est-ce que le trou d’aspiration est-il partiellement obstrué.

La box a en effet une petite protubérance dans le trou d’aspiration, c’est pour empêcher de trop enfoncer l’embout buccal et donc d’abimer le fond de la tranchée

A quoi sert le trou de l’autre coté ? est-ce que de la vapeur s’en échappe ?

Ce trou fait partie du processus d’assemblage et n’est pas en connexion avec la chambre, il n’y a donc aucun risque que de la vapeur s’en échappe. Vous pouvez le boucher si vous voulez ?

Est-ce que l’anneau en caoutchouc autour de la tranchée risque de relâcher des substances toxiques ?

Cet anneau a été rajouté récemment tout comme celui rajouté au fond du trou ou se met la batterie. Il sert a éviter que des miettes ne se coincent et pour réduire le risque de détérioration de la tranchée. Il n’y a aucun risque de substances toxiques. Lors de la calibration de l’unité MF utilise la thermographie et s’assure ainsi que les températures à risque ne sont pas atteinte.

LES BATTERIES (aussi appelées ACCUMULATEURS ou piles rechargeables)

  • Les batteries doivent être rechargeable et de type AA NiMH, d’une capacité d’au moins 2000 mAH !
  • Les batteries doivent être dénudées (tout plastique doit être enlevé)
  • Magic-Flight fourni des batteries Maha Powerex Imedion de 2400 mAH LSD (low self discharge)
  • Magic-Flight recommande des Powerex 2700 mAH pour des utilisateurs fréquent ou lourds.

Quelle type de batteries acheter ?

AA NiMH rechargeable, de capacité minimum de 2000 mAH !!

Tout autre type de batterie peut être dangereux et est déconseillé.

Il existe tellement de marque différentes que c’est impossible de toute les tester, et il faut savoir que certaines marques sont meilleurs que d’autres. Néanmoins elles fonctionnent toute. Le plus de mAH, le plus longtemps votre batterie durera. Les batteries vendues avec vous assure de pouvoir faire au moins une tranchée par pile – Vous pouvez peut-être en faire plus , mais ceci est le minimum. Des batteries plus puissante peuvent durer un peu plus qu’une tranchée complète (personnellement les piles fournies avec, me font de une a trois tranchées selon la taille et mon utilisation). Au jour d’aujourd’hui la box a un design aussi efficace que possible et il y a peu de chance de trouver des piles ou un design permettant une utilisation plus longue par batterie.

Attention, plus votre batterie est puissante plus elle peut chauffer, donc attention de ne pas laisser la batterie enfoncée par accident avec des batteries que vous ne connaissez pas encore.

Comment choisir entre les batteries normales et les LSD ?

Il y a deux types de batteries NiMH, les batteries FAD = à faible auto décharge (LSD en anglais) et les normales HSD (haute auto décharge).

Caractéristiques de Batteries FAD/LSD

  • Durée de vie de la charge mesuré en mois .
  • Souvent indiqué comme étant « préchargée » ou « prêt à l’emploi » dans le commerce.
  • Ont une capacité plus faible ( de 2000 à 2300 mAH).
  • Peuvent être endommagées si chargées trop vite ( si en dessous de 60 minutes)
  • Les meilleurs pour la LB : MAHA Imedion.

Caractéristiques de Batteries HSD

  • Durée de vie de la charge mesuré en jours voir en semaine au mieux.
  • Ont une capacité plus grande (jusqu’à 2800 mAH)
  • Peuvent être utilisées dans les chargeurs rapides (15 min) sans dommage
  • Les meilleurs pour un usage fréquent/lourd : MAHA Powerex 2700 mAH

Le choix entre ces deux types de piles dépend du type d’usage. Les batteries HSD fourniront 30% de temps d’utilisation en plus. Elles doivent plus ou moins tous les 3 jours, mais peuvent être chargée dans un chargeur 15mins.

Les Batteries FAD seront toujours prête à être utilisé pendant plusieurs mois une fois chargées. Mais elles ne peuvent pas être chargées rapidement dans un fast charger de 15 min par ex, au risque de réduire leur durée de vie.

5.3 Comment entretenir mes piles ?

Elles doivent être dénudées comme celles vendues avec le LB, sinon elles ne permettront pas le contact de se faire donc à la LB de chauffer. Attention si vous utilisez un objet pointu pour enlever l’étiquette à ne pas couper ou rayer la pile. La plupart des étiquettes s’enlèvent facilement et proprement mais certains fabriquant utilisent de la colle. Il faut alors l’enlever en utilisant du dissolvant (celui dont se sert votre copine pour enlever son vernis à ongle par ex). De même le bout en papier qui se trouve sur le coté plus de la pile n’est pas très important et peut être retiré.

Il est aussi très important de ne PAS LAISSER chauffer les piles trop. Elles peuvent devenir chaude (quand elles chargent ou quand elles sont entrain d’être utilisée) mais pas brulante – ceci réduit leur durée de vie. Magic-Flight recommande vivement que les utilisateurs de la LB prennent l’habitude de retirer la pile entre chaque latte. Ceci permet à la batterie de refroidir et prévient toute décharge non volontaire de la pile.

Il est important de tenir hors de contact avec un objet métallique le coté positif d’une pile dénudée. En effet ceci pourrait faire une connexion entre le coté positif et négatif. Si un tel contact se crée ceci peut très vite surchauffée la pile, donc attention dans les poches ! Une fois dénudée une batterie doit être rangé et utilisé avec attention. Les deux embouts en plastique noir vendus avec la LB sont justement destinés à cet effet. Ainsi toute pile chargée devrait soit être couverte de ce capuchon soit rangé dans une boite en plastique.

Les diamètres des piles peuvent très légèrement différent selon la marque et il est donc possible que certaine piles dénudées aient un peu de jeu une fois inséré dans le LB. Ceci peut être un peu ennuyant mais ne change en rien la capacité de fonctionnement de la Box.

Il est aussi possible de ne dénuder la pile que partiellement, l’important étant que l’anneau en cuivre puisse rentrer en contact avec le coté de la pile.

Est-ce que l’anneau de contact en cuivre peut être tordu un peu ?

C’est possible, mais très difficile à faire. Si c’est nécessaire il vaut mieux la renvoyer pour garantie que de le faire soi-même. Si vous voulez essayer de le faire vous-même voici comment faire : Poussez l’anneau en lui-même du bas de la Box vers le haut avec le couvercle ouvert. Utilisez un étau et un outil a bout plat qui peut pousser le centre du fond de l’anneau avec une pression repartie et de plus en plus forte. L’idée étant de traiter l’anneau comme un tout plutôt que de changer la taille de l’anneau en lui-même. Le risque principal étant de pousser de façon perpendiculaire au fond de la boite sur le centre de l’anneau. Si l’anneau bouge d’avant en arrière (plutôt que de bas en haut) l’écran formant la tranchée sera déplacée et peut-être endommagée si les tringles glissent. Ainsi il ne faut pas pousser trop fort au risque de trop réduire la taille de l’anneau ou de trop le déplacer. Auquel cas il faut essayer de le réajuster dans l’autre sens. Avant tout, faites bien attention à ce que vous faites et à votre sécurité – Pensez à ce que vous allez faire avant de le faire.

Si vous avez une box qui ne marche pas à cause de ce problème, et qu’en essayant de faire l'ajustement vous créez des dommages supplémentaires, contactez Magic-Flight ou son représentant afin de vous faire envoyer une nouvelle Box.

Peut-on utiliser les batteries épluchées avec d’autres appareils ?

Ça dépend de la construction du dispositif, mais en général c'est un risque. Le problème est que la plupart des dispositifs utilisent deux batteries en série habituellement située juste à côté l’une de l’autre. Dans ce cas, une des batteries risque de libérer beaucoup trop de chaleur et donc risque d’abimer l’appareil. Les étiquettes ont une fonction de sécurité du fait qu’elles rendent beaucoup plus difficile l’accident de court-circuit. La meilleure recommandation est de remettre une étiquette sur la batterie afin d'avoir la même couverture que le label original. Laissez les deux extrémités découvertes, mais enveloppez complètement le reste de la batterie.

IMPORTANT : Les batteries dénudées doivent seulement être utilisées avec la Box. Si vous voulez utiliser les batteries dans d'autres dispositifs--faites une nouvelle étiquette pour la batterie ! Ne pas faire cela peut avoir comme conséquence des dommages pour votre appareil et/ou la batterie.

Quel type de pile est recommandé par Magic-Flight?

A l'origine Magic-Flight envoyait des batteries de Tenergy, mais a dû laisser tomber cette marque et pour passer à Eneloop. L'histoire de base est qu'ils ont reçu plusieurs groupes de Tenergy qui n'étaient pas conformes aux spécifications, et ont dû être rejetées. Comme avec la plupart des sociétés de batterie, ils avaient indiqué t une puissance en mAh estimée beaucoup plus élevée que celle que la batterie peut réellement délivrer.

Quelques sociétés sont bien plus mauvaises--par exemple certaines batteries sont indiquées comme ayant une capacité de 2700 mAh alors que la puissance réelle n’est que de 500 mAh! Sans système de mesure précis de puissance, il n'y a aucune manière pour le public de voir cela. Faites donc attention!

Pour ces raisons et à cause du comportement de Tenergy Magic-Flight a donc décidé de tout simplement ne plus se fournir chez eux en pile, et de ne plus les recommander. Depuis Magic-Flight fouyrni des batteries de marque Powerex Imedions 2400mHA.

Pour beaucoup d’utilisateurs de LB c'es est un bon choix. Ces batteries ont l'avantage de tenir une charge beaucoup plus longtemps que la plupart des batteries. Ce qui est bon puisque cela permet d’envoyer les batteries chargées à l’acheteur. Beaucoup de personnes semblent utiliser la Box sur une base occasionnelle ou peu fréquente, et pour ces personnes, avoir une batterie qui garde sa charge pendant des mois est particulièrement avantageux. Le point un peu négatif est que les batteries Imedions ne doivent pas être chargées dans (les chargeurs rapides de 15min), car ceci peut diminuer la vie de la batterie.

Pour les personnes qui utilisent la Box chaque jour, plusieurs fois par jour, Magic-Flight recommande les batteries Powerex et le chargeur rapide 15 min d’Energizer. Autrement, optez pour un chargeur Maha ou employez le chargeur qui est fourni avec la Box (qui chargera également n'importe quelle batterie de NiMH).

Pour les personnes qui veulent simplement utiliser la Box et ne pas s'inquiéter des batteries, du chargeur et de leur compatibilité, vous pourrez toujours acheter des batteries et des chargeurs sur www.BlissSville.com ou contactez www.planetevapo.com pour la France.

Le voltage de la pile AA exerce-t-il un effet sur la façon dont la Box chauffe ?'

Oui, Un voltage plus élevé de tension permet une température plus haute.

Combien de lattes puis-je tirer avec une batterie ?

Les batteries de 2400 mAH fournies délivrent au moins 5 minutes de temps d'aspiration de vapeur. Si on part sur une base de 15 secondes de temps d’aspiration par latte comme étant la « norme », on doit pouvoir obtenir approximativement 20 lattes par batterie. Ceci est seulement une indication moyenne. Selon la technique de vaporisation employé on peut faire de une à trois tranchée/dose par pile. Le compte réel dépendra donc de la technique, de l'état de la charge, et de l'état de la batterie. Les batteries de NiMH se détériorent graduellement avec l'utilisation, et se détériorent encore plus rapidement si surchauffées. Un chargeur intelligent (type Maha c900) peut exécuter un cycle de traitement qui aidera à prolonger la vie de la batterie.

Quelle est l'importance de la valeur en mAH ? Est-ce qu'une batterie 2700mAh dure plus longtemps qu'un 2000mAh ?

En grande partie, le milli ampérage décrit combien de temps la batterie va durer. Une batterie avec une plus grande capacité de stockage de charge tendra à tenir une tension plus élevée pour plus longtemps. Ainsi un milli ampérage plus élevé implique que la pile chauffera un peu plus et un peu plus longtemps, surtout si la batterie est fraîche.

Il est donc important d’adapter sa vitesse d’inhalation avec la capacité de chauffe de la batterie. C’est pourquoi Magic-Flight recommande de d’abord s’habituer avec les batteries d’origines avant d’en acheter des plus puissantes.

Que vous choisissiez des piles FAD/LSD ou HSD, Magic-Flight envoi et recommande les batteries Powerex car des tests ont montrés leur efficacité et beaucoup d’utilisateurs les ont approuvés.

Les accus ont des petits trou d’aération à leur coté positif afin de pouvoir laisser s’échapper certains gaz en cas de surchauffe ou de court circuit. Est-ce que c’est possible que la batterie relâche des gaz pouvant être inhalé lors de l’utilisation dans la LB ?

Il n’y a aucune chance pour qu’un tel risque se produise.

  1. Déjà il faut différencier la charge de la décharge. Avec une mauvaise charge (chargeur de batterie qui est défectueux) la batterie peut s'épancher (c’est rare mais possible). Cependant cela ne peut pas se produire pendant la phase de déchargement. Hors la box ne fait que décharger des batteries, il n'y a donc pas de risque.
  2. Dans les cas ou il y a un épanchement, il faut savoir quel type de gaz est relâché et à quelle quantité. Dans notre cas ce ne peut être que du H2 (hydrogène) et les quantités sont toutes petite (quelques cm au maximum). Que ce soit la quantité ou le gaz, c’est complètement inoffensif. Donc aucun risque.
  3. La trou à l'arrière de la Box est dû au processus de fabrication. Il est connecté au trou pour la pile mais pas à la chambre de chauffe, il n'y a donc pas de passage d'air entre ce trou et vos herbes. Afin de s'assurer que ce passage était bien étanche cela a été Testé par 5 PSI. Ainsi même si la batterie fuie il n’y aucun risque d’inhaler quoi que ce soit et le le gaz serait relâché vers l'extérieur.

Attention à ce propos d’ailleurs, car certains chargeurs rapide de mauvaise qualité ne détecte pas si la pile est déjà chargée. Si tel est le cas et que le chargeur charge une pile déjà chargée il risque de la chauffer trop et de la faire s’épancher.

Comment puis-je tester mes batteries ?

La seule manière de faire cela, est de mettre la batterie dans votre box et de mettre la bouche prêt de la tranchée avec le couvercle ouvert et rien dedans. Si vous sentez assez de chaleur c'est que c'est encore chargé sinon, c'est qu'il faut la rechargé. La LED interne est aussi (et uniquement) un indicateur puisque son intensité baisse avec l'état de charge de la pile. Après un peu d’expérience il vous sera très facile de juger de l’état de charge avec ces techniques.

Est-ce si important de complètement vider une batterie avant de la recharger.

Non, pas du tout, les piles NiMH n'ont pas d'effet de mémoire. Le chargeur va donc commencer là où en est la charge et la complétera.

LES CHARGEURS

  • Magic-Flight fourni un chargeur intelligent, compact et facile à utiliser.
  • La plupart des utilisateurs recommande un chargeur de très bonne qualité le Maha MH-C9000, cher mais très efficace, il permet même de redonner une seconde vie à vos batteries en perte de vitesse.

Charge lente VS Charge rapide VS charge intelligente, quelle différences ?

Le consensus général est que quasi tous les chargeurs marchent avec quasi toutes les piles NiMH, mais que les chargeurs rapides de mauvaises qualités risquent fortement de réduire la durée de vie des batteries.

Il y a deux points à prendre en compte quand à la qualité d'un chargeur :

  1. La manière dont l'énergie est livrée à la batterie.
  2. La méthode utilisée pour déterminer la fin du chargement.

Là, deux cas : Chargeur rapide et chargeur normal/lent. Avec un chargeur lent, ce n'est pas les meilleurs, mais ils sont efficaces et simple. Leur principal défaut est qu'il peuvent prendre un temps très long de charge, de 8 à 12heures. Ils peuvent aussi diminuer la durée de vie des piles si celles ci sont laissées branchées pendant très longtemps (au moins plus d'une semaine). Les chargeurs rapides sont beaucoup plus complexes (et donc plus chers) puisqu’ils peuvent délivrer beaucoup plus d'énergie que la batterie ne peut en supporter. Afin qu’un chargeur soit efficace il faut qu’il puisse faire au moins deux taches:

  1. Délivrer du courant sans surtension, ondulation ou pointe.
  2. Déterminer efficacement quand la batterie est chargée et couper la charge.

A défaut de pouvoir gérer ces points, cela risque d'abimer la batterie et sa manière de se décharger ( dans les deux sens). De plus si le point d'arrêt de chargement est mal réglé cela peut conduire à une charge excessive de la pile, ce qui l'abimera aussi définitivement.

Malheureusement pour les fabricants de chargeurs rapides, ce point d’arrêt est très difficile à situer. Il y a trois approches :

  1. Utiliser un timer afin de couper le courant après un intervalle donné.
  2. Chercher une séquence spécifique dans les changements de voltage de la batterie.
  3. Se servir de la température de la batterie pour déterminer quand arrêter le chargement.